Présentation du site et accès à toutes les rubriques. La conception de l'enfant et tout ce qui s'y rapporte. L'évolution de la grossesse L'accouchement : quand ? Comment ? L'allaitement : maternel ou artificiel ? Pages sur la contraception : utile après la grossesse ! Pages sur la prévention en général. Le forum un espace de convivialité pour parler aussi bien de l'attente de bébé que de sa présence. Pages spécifiques sur les sponsors, l'auteur, les copyright et les liens.
Bébé arrive !
 

 L'allaitement:

 -Artificiel
 -Maternel
 -Physiologie
 -Positions
 -Petits "trucs"
 -Baisse de lait ?
 -Engorgement
 -Le sevrage
 -Le tire-lait
 -Conservation du lait maternel
 -Le lait artificiel
 

Mailez-moi pour tout commentaire ou suggestion.

 Le tire-lait et son usage

 Page mise à jour le 01-08-2003

 

En introduction précisons que cette page est essentiellement conçue à partir de mon expérience personnelle : ainsi les "petits trucs" que je vais mentionner peuvent ne pas correspondre à toutes.

Avant d'en avoir besoin je croyais qu'utiliser un tire-lait manuel serait naturellement simple : mais que nenni, ce ne fut pas le cas ! Ainsi, mon premier essai ne fut pas probant et je me voyais mal tirer régulièrement mon lait lors de la reprise du travail.

Voici donc les petits trucs que j'ai tiré de ma propre expérience mais aussi des conseils des forumeuses "averties" de BBA  ;) Bien sûr mon expérience se base sur le tire-lait Avent car c'est celui que j'utilise mais je suppose que la plupart des astuces valent pour d'autres tire-laits manuels. Je ne parle pas des tire-lait électriques avec lesquels je n'ai pas d'expérience personnelle.

 

Choisir le bon moment :

Il est préférable de tirer son lait le matin.

En effet, la prolactine est sécrétée principalement le matin...d'où une production de lait accrue.

De plus, la nuit le sein a été moins sollicité (surtout lorsque bébé commence à faire ses nuits) et produit plein de lait lors des premières tétées de la journée.

Il est toutefois possible de tirer son lait dans la journée ou le soir mais vous risquez d'en avoir moins et cela peut vous démoraliser alors que c'est tout à fait normal.

Rem : Avant de commencer à tirer votre lait, attendez que votre allaitement soit bien en place. Laissez-vous au minimum un mois après la naissance de bébé, voire mieux deux mois avant de songer à tirer votre lait pour le conserver.

 

Se préparer :

Si vous le faites par devoir sans en avoir envie, à un moment ou vous n'êtes pas disponible, si vous partez négative...vous risquez de ne pas avoir beaucoup de lait.

Pour tirer son lait, il faut être détendue, ne pas penser à la machine à laver que l'on doit remplir, au repassage qui attend, au rendez-vous chez le médecin... Non, il vous faut choisir une plage horaire où vous serez tranquille, souvent juste après avoir mis bébé dans son lit ;)

Toutefois, pour la première fois, il est bon de tirer son lait avec bébé dans la pièce, allongé dans son berceau ou bien installé sur des coussins... Car la vision de votre bébé vous aidera à avoir du lait.

Par la suite, vous pourrez tirer votre lait pendant la tétée, ce qui est le mieux car bébé stimule la montée de lait sur un sein et l'autre étant sollicité en même temps, il donne du lait plus facilement. Sans compter sur le fait que pour vous, c'est le moment de la tétée donc psychologiquement vous êtes en train d'allaiter et cela est plus facile pour avoir du lait.

Lorsque vous commencez à travailler et que vous avez décidé de tirer votre lait, j'ai découvert quelque chose qui marche bien. Non seulement il faut penser à son bébé mais vous pouvez également prendre une dizaine de photos de votre bébé que vous rangerez dans un album de poche et que vous regardez pendant que vous tirez votre lait. Cela marche très bien pour moi et je ne cesse d'admirer ma fille qu'en toute subjectivité, je trouve très belle :)

Il est possible également d'enregistrer les bruits que fait bébé et de les écouter pendant que vous tirez votre lait, dans la mesure ou cela ne vous stresse pas. J'avoue ne pas avoir essayé mais les pleurs ou les petits bruits que fait bébé sont un stimulant pour la montée de lait.

Récapitulons :

1) Prendre un moment de la journée ou l'on est au calme, plutôt le matin.

2) Penser à son bébé. Le mieux est de tirer son lait pendant une tétée lorsque l'on est bien à l'aise avec le tire-lait. Sinon, vous pouvez tirer votre lait entre 2 tétées.

Si bébé n'est pas près de vous, pensez à prendre une photo voire plusieurs dans un mini album.

3) Vous pouvez mettre une bouteille d'eau près de vous afin de boire si vous avez soif, cela aide bien également.

Rem : si vous décidez de tirer votre lait en même temps que bébé tête, pensez à maintenir vos cheveux en queue de cheval ou autre car lorsque bébé grandit, il aime bien attraper ce qui passe près de ses mains et à ce moment là, vous n'aurez pas de main disponible pour lui faire lâcher vos cheveux s'il tire dessus. A moins de poser le tire-lait, ce qui n'est pas bien pratique.

 

Les techniques du tire-lait :

Le principe est de faire le vide en pompant afin d'aspirer le lait vers l'extérieur. Ce qu'il faut savoir, c'est que "pomper" en continu, peut occasionner un bleu sur le bout du sein... Suite à cette mésaventure, et grâce aux forumeuses de BBA, j'ai ainsi appris :

1) Qu'avant de positionner le tire-lait, il me suffisait de faire sortir quelques gouttes de lait moi-même (par pression de l'aréole) pour amorcer l'arrivée du lait et ainsi faciliter la venue du lait avec le tire-lait.

2) Qu'il n'était pas nécessaire de "pomper" tout le temps.

Ainsi, une fois le tire-lait positionné, il vous faut "pomper" quelques coups à la suite les uns des autres afin de faire venir le lait : une fois que le lait est là, il suffit de maintenir une certaine pression sur la poignée et le lait sort tout seul. Au bout d'un moment, lorsque vous ne sentez plus de pression au niveau de la poignée du tire-lait, il vous suffit de re-pomper un coup afin de maintenir la pression.

Il faut savoir qu'on ne voit pas toujours le lait sortir, ce qui en soi ne donne pas confiance et peut inciter à un "sur pompage". Mais dans ce cas, il suffit d'être patiente, de maintenir la pression sur la poignée et au bout d'un moment vous verrez que du lait s'est accumulé dans le tire-lait. On ne voit pas forcément le lait sortir du sein mais on le voit s'accumuler dans le tire-lait sans problème.

Si vous avez un petit bleu au bout du téton et que celui-ci est douloureux, il est préférable d'arrêter de tirer son lait quelques temps.

 

La quantité de lait :

Il est difficile de donner une véritable moyenne car cela dépend de chaque femme, de chaque bébé, du moment de la journée, de votre état de fatigue...

Toutefois, si vous tirez votre lait le matin sur une des premières tétées, vous pouvez généralement tirer environ 100ml : que cela ne devienne pas une obsession, ce n'est qu'une moyenne, on peut avoir moins de lait comme plus de lait sans que cela ne porte à conséquence.

En ce qui me concerne, j'ai remarqué qu'il suffisait que je pense à autre chose pour que de suite, moins de lait soit tiré. Il m'est arrivé de penser que pour cette fois-ci cela suffisait puis comme je me détendais et que je pensais de nouveau à ma fille, la "machine" repartait. Je ne dis pas que cela marche pour tout le monde mais c'est mon expérience et c'est ce qui me fait dire qu'il est important lorsque l'on tire son lait d'être vraiment disponible pour cela.

 

Conclusion :

Ne vous découragez pas même si votre première tentative n'a pas marché. Choisissez le bon moment... et dites vous que du lait, vous en avez toujours, ce n'est pas parce que vous n'avez pas réussi la première fois que le lait n'est pas là mais certainement parce que ce n'était pas le bon moment.

Ne stressez pas et si vous doutez ou avez un problème, le forum BBA pourra peut-être vous aider ;)

 

 

©opyrights Aller en haut de la page    Accueil  |  Conception  |  Grossesse  |  Accouchement  |  Allaitement  |  Contraception  |  Prévention  |  Forum  |  Divers    Aller en haut de la page