Présentation du site et accès à toutes les rubriques. La conception de l'enfant et tout ce qui s'y rapporte. L'évolution de la grossesse L'accouchement : quand ? Comment ? L'allaitement : maternel ou artificiel ? Pages sur la contraception : utile après la grossesse ! Pages sur la prévention en général. Le forum un espace de convivialité pour parler aussi bien de l'attente de bébé que de sa présence. Pages spécifiques sur les sponsors, l'auteur, les copyright et les liens.
Bébé arrive !    
 
 -Le cycle menstruel
 -La spermatogénèse
 -La fécondation
 -Les examens
 

Mailez-moi pour tout commentaire ou suggestion.

 La spermatogénèse

 Page mise à jour le 31-10-2002

 

La production de spermatozoïdes débute à la puberté et continue jusqu'à un âge avancé (80 voir 90 ans) avec toutefois un rendement du plus en plus réduit.

La spermatogénèse dure 74 jours (+/- 4 jours) auxquels s'ajoutent les 8 à 15 jours de transit dans l'appareil génital. Elle est continue et il existe un cycle spermatogénétique, c'est à dire qu'en un point donné du tube séminifère il y a départ d'un cycle tous les 16 jours.

En résumé, on peut dire que la fabrication des spermatozoïdes dure 3 mois.

Une éjaculation contient en moyenne 60 millions de spermatozoïdes par millilitre.

 

L'appareil génital masculin : 

 

La formation des spermatozoïdes : 

Ils se forment au niveau des testicules. Ceux-ci se composent de différents lobules testiculaires (200 à 300) séparés par une fine cloison conjonctive. Chaque lobule comprend des tubes séminifères (1 à 4) de longueur variant de 0.5 à 1.5 m pour un diamètre de 150 à 300 micromètre.

Ces tubes confluent vers un tube droit puis vers une réseau de canaux pour ensuite arriver à l'épididyme.

Ce sont dans les tubes séminifères que se trouvent les cellules germinales (existantes depuis la vie embryonnaire) qui vont en se différenciant et en se multipliant donner les spermatozoïdes. Il existe deux sortes de spermatozoïdes, certains auront le chromosome sexuel X (à l'origine des filles) et les autres le chromosome sexuel Y ( à l'origine des garçons).

 

Le trajet des gamètes : 

Une fois les spermatozoïdes formés, ils vont être libérés dans la lumière du tube séminifère, ils baignent alors dans un liquide appelé fluide testiculaire sécrété par les cellules de sertoli.

Ils sont ensuite transportés vers le canal épididymaire ou ils sont stockés. Les spermatozoïdes ne sont pas encore mobiles et sont portés par le fluide testiculaire.

C'est pendant leur passage dans l'épididyme que les spermatozoïdes vont subir d'ultimes modifications morphologiques et physiologiques, les rendant aptes à la fécondation. Ils y acquièrent entre autre la mobilité. Ils sont également protégés du milieu ambiant dont le pH ne leur est pas très favorable par une sorte de film protecteur recouvrant la tête du spermatozoïde.

Le fluide testiculaire est le premier à transporter les spermatozoïdes, une partie de ce fluide se retrouve dans le liquide séminal. Ce dernier est produit par tous les segments des voies spermatiques mais particulièrement par la prostate, les vésicules séminales et les glandes de Mery-couper. Une éjaculation a entre 2 et 6 ml de liquide séminal.

Le liquide séminal fournit aux spermatozoïdes les métabolites et les oligo-éléments indispensables à leur survie et leur mobilité, il joue un rôle protecteur et sa viscosité limite les pertes de spermatozoïdes aussitôt après l'éjaculation. Il contient également des substances favorisant la pénétration des spermatozoïdes dans la glaire cervicale.

 

L'éjaculation : 

La mobilité des spermatozoïdes n'intervient pas du tout dans ce déplacement, ils sont transportés passivement par le liquide séminal dont la progression est réglée par des contractions des parois de l'appareil génital.

Ce sont des contractions réflexes, commençant au niveau pénien et qui constituent l'essentiel du processus éjaculatoire. Au moment de l'éjaculation une onde contractile naît dans la queue de l'épididyme se propage dans le conduit déférent. Les spermatozoïdes parcourent l'appareil génital et sont émis hors de l'organisme de façon discontinue à chaque éjaculation.

 

Le rôle des hormones :

Comme chez la femme, l'appareil génital de l'homme est sous contrôle du système nerveux et de l'hypothalamus.

 

©opyrights Aller en haut de la page    Accueil  |  Conception  |  Grossesse  |  Accouchement  |  Allaitement  |  Contraception  |  Prévention  |  Forum  |  Divers    Aller en haut de la page