Présentation du site et accès à toutes les rubriques. La conception de l'enfant et tout ce qui s'y rapporte. L'évolution de la grossesse L'accouchement : quand ? Comment ? L'allaitement : maternel ou artificiel ? Pages sur la contraception : utile après la grossesse ! Pages sur la prévention en général. Le forum un espace de convivialité pour parler aussi bien de l'attente de bébé que de sa présence. Pages spécifiques sur les sponsors, l'auteur, les copyright et les liens.
Bébé arrive !
 
 -Rééducation périnéale
 -Prévention domestique
 -Prévention routière
 -Tabac et grossesse
 -Alcool et grossesse
 

Mailez-moi pour tout commentaire ou suggestion.

 Alcool et grossesse

Page mise à jour le 31-10-2002

 

Ici non plus je ne reviendrai pas sur la phrase "L'abus d'alcool est dangereux pour la santé" car nul doute que vous la connaissez tous. Toutefois sachez que j'y adhère totalement comme pour le tabac.

Cette page est réalisée à partir d'une brochure intitulée "3 bonnes raisons de ne pas boire d'alcool pendant votre grossesse" mise en page et divulguée par la Fondation Mustela*. Cette maquette a été conçue par Pauline Hugon de l'école de sages-femmes de l'hôpital St Antoine de Paris, lauréate du prix  Fondation MUSTELA 1999.

 

La femme enceinte et l'alcool :

Il faut savoir que toute forme de consommation d'alcool est dangereuse pour l'enfant.

1) Il n'y a pas de seuil de consommation d'alcool au dessous duquel tout effet néfaste pour votre bébé puisse être exclu : l'eau sera votre meilleure boisson.

2) Une consommation excessive occasionnelle doit être proscrite car son effet néfaste pourrait être supérieur à une consommation quotidienne.

3) Sachez qu'il y a autant d'alcool dans une canette de bière que dans un verre de cognac, d'apéritif, de vin ou dans une coupe de champagne.

En conclusion, un verre d'alcool en moins c'est une chance en plus pour votre bébé.

 

L'embryon et l'alcool :

Pendant neuf mois la santé et le développement de votre enfant vont dépendre de votre hygiène de vie.

1) L'alcool contenu dans votre sang passe facilement à travers le placenta et se retrouve en même quantité dans le sang de votre bébé.

2) L'alcool sera éliminé beaucoup plus lentement par votre enfant car son poids est très faible et son organisme ne peut encore effectuer totalement son élimination.

3) L'alcool arrive rapidement jusqu'au cerveau de votre bébé. La croissance de ses cellules nerveuses peut alors s'arrêter ou évoluer de façon anarchique.

 

Les effets nocifs de l'alcool :

La consommation d'alcool à haute dose et de façon prolongée augmente le risque pour votre enfant de déformation du visage et d'anomalies osseuses et cardiaques.

A la naissance, il présentera un syndrome de sevrage et un retard mental en cas de forte consommation d'alcool.

Mais, il n'est jamais trop tard pour s'arrêter ! Les effets de l'alcool sur votre bébé vont s'atténuer et peuvent disparaître si l'abstinence est obtenue, même tardivement.

Si vous avez le moindre doute, parlez-en à votre médecin ou à votre sage-femme. L'alcoolisme n'est pas une fatalité mais une maladie que l'on soigne.

 

Adresses et contacts téléphoniques :

Voici quelques adresses qui pourraient vous aider si vous avez besoin d'aide ou simplement demander des conseils.

- Association Nationale de Prévention de l'alcoolisme (ANPA) : 20, rue Saint Fiacre. 75002 Paris. Tel : 01 42 33 51 04

- Alcooliques Anonymes : 21, rue Trousseau. 75011 Paris. Tel : 01 48 06 43 68

- Centre de PMI (de votre département). 

 

*Fondation Mustela : 73,Bd de la mission marchand. 92400 Courbevoie. Tel : 01 43 34 65 01- Fax : 01 43 34 61 08

 

 

©opyrights Aller en haut de la page    Accueil  |  Conception  |  Grossesse  |  Accouchement  |  Allaitement  |  Contraception  |  Prévention  |  Forum  |  Divers    Aller en haut de la page