Présentation du site et accès à toutes les rubriques. La conception de l'enfant et tout ce qui s'y rapporte. L'évolution de la grossesse L'accouchement : quand ? Comment ? L'allaitement : maternel ou artificiel ? Pages sur la contraception : utile après la grossesse ! Pages sur la prévention en général. Le forum un espace de convivialité pour parler aussi bien de l'attente de bébé que de sa présence. Pages spécifiques sur les sponsors, l'auteur, les copyright et les liens.
Bébé arrive !
 

 Contraception:

 -Naturelle
 -Locale
 -Chimique
 

Mailez-moi pour tout commentaire ou suggestion.

 Les méthodes de contraception naturelles

 Page mise à jour le 06-10-2003

 

Les méthodes naturelles de contraception sont importantes car elles sont les premières à avoir existées et surtout elles peuvent vous aider si vous êtes contre toute forme mécanique ou chimique de contraception, si vous avez une contre-indication à une autre forme de contraception ou encore si exceptionnellement vous n'avez pas d'autre choix sur le moment. Elles demandent toutefois une parfaite maîtrise et connaissance de son corps. Pour cela un apprentissage sera nécessaire qui ne pourra se faire qu'avec l'aide d'une personne appropriée. Sachant cela, certaines de ces méthodes ont des taux de réussites importants.

Il ne faut pas oublier néanmoins que ces méthodes ont pour certaines un pourcentage d'échec non négligeable et que pour parvenir à un taux acceptable il vous faudra bien vous connaître. Elles sont donc à mon sens à éviter si vous pouvez faire autrement car les surprises ne sont pas rares. 

 

La méthode des températures : 3 à 10% d'échecs

Elle nécessite le contrôle de la température rectale quotidienne. Cette prise de température doit se faire tous les matins avant de se lever à heures régulières car une fois réveillée et levée, votre organisme a une température qui augmente et fluctue dans la journée.

L'ovulation est repérée par l'élévation thermique. Théoriquement les rapports ne sont possibles qu'après 3 jours de plateau thermique et donc limités aux 8 à 10 derniers jours du cycle.

 

 

La méthode Ogino : environ 15 % d'échec

Cette méthode se base sur la durée des deux cycles menstruels précédents, sachant que l'ovulation a lieu 12 à 16 jours avant les règles.

Les rapports sont interdits entre le 9ième et le 19ième jour du cycle (de 28 jours) car le spermatozoïde reste fécondant trois à quatre jours après avoir été émis.

Cette méthode n'est valable que si les cycles menstruels sont réguliers (28 jours).

 

 

La méthode de Billings :

Cette méthode repose sur l'observation de la glaire cervicale dont la filance et l'abondance sont au maximum en période ovulatoire. 

L'observation de cette glaire est faite par la femme et notée chaque jour sur un calendrier, l'abstinence est observée lorsque la glaire indique que la femme est féconde (entre 7 à 9 jours ).

Cette méthode a l'avantage de concerner toutes les femmes, celles ayant des cycles longs et irréguliers comme les autres.

L'apprentissage de la méthode est généralement très rapide, elle se fait grâce à  des moniteurs agréés (Centre Billings France, Allée du Bois Périneau, 78120 Rambouillet, France)
 

 

La méthode sympto-thermique :

Elle regroupe différentes méthodes : 

- La surveillance de la glaire cervicale dont la filance et l'abondance sont au maximum en période ovulatoire.

- La courbe de température, l'infertilité est assurée lorsque sur la courbe thermique il existe trois jours de plateau thermique.

- L'auto palpation du col qui en période fertile est haut, mou et ouvert.

Ainsi grâce à tout ces facteurs l'abstinence est effectuée dès le début de l'apparition de la glaire et se termine 4 jours après son maximum (entre 7 à 9 jours).

Cette méthode demande une parfaite connaissance de sont corps et une éducation notamment l'apprentissage de l'auto palpation du col.

 

L'ordinateur contraceptif : 

Il a été lancé sur le marché avec une moyenne annoncée de 6% d'échec. Il semblerait que ce taux soit en réalité augmenté entre 14% et 28% d'après le magazine Prescrire (n°210-Octobre 2000).

C'est un petit ordinateur associé à des bandelettes urinaires en vente en pharmacie : Persona à 75 Euros environ et 15 Euros environ pour les bandelettes urinaires chaque mois.

Cet ordinateur de poche calcule le taux d'hormone présent dans les urines et vous indique chaque jour si vous pouvez faire des "calins" en toute sécurité ou non. 

Il lui faut toutefois trois cycles hormonaux afin de se familiariser avec votre cycle hormonal personnel.

 

La Méthode de l'Allaitement Maternel et de l'Aménorrhée : la MAMA, 1% d'échec

On vous dira souvent dans les maternités que l'allaitement n'est pas un moyen de contraception et c'est vrai. Toutefois il semble qu'il puisse le devenir si l'on associe certains facteurs au fait d'allaiter exclusivement : en l'occurrence l'âge de votre enfant et votre aménorrhée.

D'après les "cahiers de l'Allaitement" (LLLF 1995) :

La MAMA est une méthode de régulation des naissances basée sur l'utilisation de l'infertilité lactationnelle. Elle peut être utilisée pendant les 6 premiers mois post-partum par les mères allaitant exclusivement et a démontré une efficacité à 99%.

Il suffit de réunir trois facteurs :
- Votre enfant a t-il moins de six mois ?
- Êtes vous aménorrhéique ?
- Allaiter vous exclusivement ?
 

Si vous pouvez répondre oui à ces 3 questions, le risque de grossesse semble être de moins de 2%.

Attention !

=> S'il y a un changement au niveau de l'un de ces 3 paramètres, vous devrez introduire un autre moyen contraceptif.

=>Si bébé a des tétées espacées de plus de 4 heures, vous devez également utiliser un autre moyen de contraception.


 

Le coït interrompu : 15 à 30 % d'échec

De par son pourcentage d'échec, il est préférable de réserver cette méthode pour des situations exceptionnelles.

Par définition c'est une éjaculation en dehors du vagin. Cela demande un parfait contrôle du réflexe éjaculatoire.

De plus cela n'empêche pas forcément le rapport d'être fécondant car les spermatozoïdes sont présents dans l'urètre et les sécrétions durant le rapport sexuel (il y en a toujours) peuvent donc être fécondantes.

De même une éjaculation à la vulve n'empêche pas forcément les spermatozoïdes de remonter dans l'utérus surtout si la glaire cervicale est abondante.    

Enfin, c'est une méthode frustrante aussi bien pour la femme que pour l'homme.

L'avantage de cette méthode est qu'elle est disponible en toutes circonstances.

 

 

 

©opyrights Aller en haut de la page    Accueil  |  Conception  |  Grossesse  |  Accouchement  |  Allaitement  |  Contraception  |  Prévention  |  Forum  |  Divers    Aller en haut de la page