Présentation du site et accès à toutes les rubriques. La conception de l'enfant et tout ce qui s'y rapporte. L'évolution de la grossesse L'accouchement : quand ? Comment ? L'allaitement : maternel ou artificiel ? Pages sur la contraception : utile après la grossesse ! Pages sur la prévention en général. Le forum un espace de convivialité pour parler aussi bien de l'attente de bébé que de sa présence. Pages spécifiques sur les sponsors, l'auteur, les copyright et les liens.
Bébé arrive !
 

 Contraception:

 -Naturelle
 -Locale
 -Chimique
 

Mailez-moi pour tout commentaire ou suggestion.

 Les méthodes de contraception locales

 Page mise à jour le 31-10-2002

 

 Le diaphragme et la cape cervicale : 5 à 10% d'échec

Ce sont tous deux des barrages mécanique au niveau du col utérin. Ils ne sont pas à utiliser en suite de couches immédiate en raison des saignements.

Ils nécessite un apprentissage de mise en place car ils se mettent, comme il est dit précédemment, au niveau du col utérin. C'est une méthode par conséquent astreignante avec une mise en place un peu difficile.

Ils sont souvent associés à un spermicide.

 

Les gel spermicides : 0.5 à 3% d'échec

Ils sont d'une grande efficacité à condition que l'on soit motivé et consciencieux.

Ils agissent par modification du pH et épaississement de la glaire cervicale rendant celle-ci impénétrable aux spermatozoïdes.

Ils sont à mettre avant chaque rapport, environ dix minutes avant celui-ci.

Attention, avant ou après le rapport sexuel toute toilette doit être faite avec un savon spécial (demander conseil au pharmacien) afin de ne pas annuler l'effet du spermicide.

Les désavantages peuvent être parfois des démangeaisons, réactions allergiques... Et il faut penser à renouveler le gel à chaque rapport sexuel.

C'est un bon contraceptif après un grossesse.

 

Les ovules : 0.5 à 3% d'échec

Mêmes remarques que pour les gels spermicides.

Ils se placent au fond du vagin, dix minutes avant le rapport et ont une efficacité de trois heures. ils sont également à renouveler à chaque rapport. 

Là aussi toute toilette doit se faire avec un savon spécial afin de ne pas annuler l'effet de l'ovule.

Les désavantages sont les mêmes que pour les gel spermicides.

C'est également un bon contraceptif après une grossesse. Toutefois l'un des principes actifs des ovules passe dans le lait maternel, par conséquent se renseigner auprès de votre pharmacien avant toute utilisation si vous allaitez votre enfant.

 

 Les tampons spermicides : 0.5 à 3% d'échec

Là aussi les remarques sont les mêmes que pour les gel spermicides, en ce qui concerne les désavantages, leur système d'action et pour la toilette.

Ils constituent une barrière mécanique et chimique.

Ils sont efficaces 24 heures. Cette méthode est déconseillée en cas d'utérus rétroversé.

Il n'est pas nécessaire de le renouveler à chaque rapport dans la mesure ou ceux-ci ont lieu dans les 24 heures après la mise en place du tampon. Il  est à remarquer que le retrait du tampon n'est pas toujours facile car il faut aller le chercher au fond du vagin.

 

Le préservatif : 1 % d'échec

Sa réputation n'est plus à faire. C'est une contraception efficace, toujours disponible (à la pharmacie) et sans risque.

Il constitue le meilleur moyen de protection contre les maladies sexuellement transmissibles et le sida.

Quelques remarques : attention à l'ouverture du sachet afin de ne pas abîmer le préservatif ;ne le mettre que sur le pénis en érection ; le retirer après l'éjaculation en en tenant la base. 

C'est une bonne méthode de contraception après la grossesse.

 

Le stérilet: 0.5 à 3% d'échec

Ou dispositif intra-utérin. C'est une petite tige souvent en forme de T que l'on place dans l'utérus.

Il modifie essentiellement les conditions d'implantation de l'oeuf rendant le milieu utérin impropre à la nidation et à la migration des spermatozoïdes. 

Il ne peut être que placé par un médecin en début de cycle, en fin de règles, lorsque le col est plus ouvert et que l'on est certain que vous n'êtes pas enceinte.

Attention, on ne peut le mettre que trois mois après l'accouchement. Il faut attendre que votre utérus ait bien repris sa place et sa taille d'origine (ou presque). Après une césarienne il vous faudra attendre six mois avant de pouvoir en avoir un.

Lorsque vous avez un stérilet, il faut savoir que souvent les règles sont plus abondantes, plus longues. Le stérilet se termine par un fil qui se trouve dans le vagin (pas très long) et qui permet de le retirer.

Ce dispositif intra-utérin doit se contrôler régulièrement : 1 ou 2 mois après sa pose puis tout les 6 mois. Ne l'oubliez pas.

Certains médicament peuvent modifier l'action du stérilet, par conséquent n'oubliez pas de le signaler à tout médecin que vous allez voir.

 

©opyrights Aller en haut de la page    Accueil  |  Conception  |  Grossesse  |  Accouchement  |  Allaitement  |  Contraception  |  Prévention  |  Forum  |  Divers    Aller en haut de la page